Le bois énergie

fire woodUne ancienne cheminée trône au milieu de votre salon et vous mourez d’envie de la remettre en fonctionnement ? Vous avez besoin d’un chauffage d’appoint intersaison ? Vous souhaitez rénover celle de votre résidence secondaire ? Quelques conseils utiles pour passer au bois…

Dans la mesure du possible, si votre cheminée date vraiment, mieux vaut investir dans un appareil neuf, moderne et performant avec insert ou foyer fermé. Ils ont tout des anciennes cheminées, y compris le look pour certains, mais sont nettement plus performants en termes de rendement et beaucoup plus faciles à installer. Cependant, si vous tenez absolument à conserver votre cheminée actuelle, modernisez-la en y installant un insert adapté à sa forme et à ses dimensions. Si votre cheminée n’est pas encore installée, choisissez-la équipée d’un foyer fermé qui permet une réduction substantielle de votre dépense annuelle de chauffage. Et, si vous voulez vraiment vous faciliter la vie, en particulier en appartement, optez pour un poêle à bûches :

• En fonte pour un rendement assez élevé.

• En fonte et matériaux réfractaires pour un rendement élevé, des émissions faibles et une autonomie importante à un prix raisonnable.

Lors de sa combustion, le bois ne fait que libérer dans l’air le dioxyde de carbone qu’il a absorbé pendant sa croissance. Son impact est donc neutre sur l’effet de serre.

Préférez le bois issu d’exploitations locales, gérées de façon “durable” : ce dernier point est garanti par le label PEFC. Certes, c’est plus cher, mais l’écologie a aussi un prix !

Très la mode, les poêles à bois renaissent de leurs cendres et, avec eux, cette source d’énergie renouvelable très compétitive pourrait, dans certaines conditions, se substituer aux énergies fossiles dont les ressources sont limitées (pétrole, gaz, charbon).

Le bois est un combustible peu onéreux. Associé à l’électricité ou au gaz naturel, ce chauffage permet de réduire sa facture énergétique. Il n’existe pas de prix unique du bois, celui-ci variant en fonction de la région, du volume et de l’appareil de chauffage.

Les bûches pour inserts, poêles ou cuisinières, s’achètent à partir de 55 € le stère (soit 1 m3). Le bois déchiqueté pour chaudière revient entre 30 € et 85 € la tonne, et le bois en granulés de sciure, à environ 300 € la tonne.

Si la bûche reste la forme la plus symbolique et la plus utilisée, le combustible bois a des origines variées (sciure, écorce, copeaux, découpes, emballages, etc.) et des.

Pour en savoir plus à propos de canapés d’angles s’il vous plaît visitez ce lien!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s